Les amis du Sinagot

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

nantes

Imprimer

Le samedi 14 mai était lancé à Nantes le St Michel 2, réplique d'un des bateaux de Jules Verne.

Le Joli Vent a fait le déplacement.

Marcel, Georges et Daniel ont ramené quelques témoignages de cette épopée.

 

 

Le voyage aller (jeudi et vendredi).

Après une route totalement au portant escale à Pornichet. Le Joli Vent se sent bien seul, dans un  autre monde.

Le quart  d'avant en pleine veille,mesure le tirant d'air!

Ouf! nous sommes bien passés !.. mais mauvaise veille à la sonde pour celui ci.

Les deux Chefs de bord veillent au grain.....

 

.......... et enfin les pèlerins arrivent au Pèlerin.

Pas d'erreur de nav nous sommes bien à Nantes la jolie.

 

quai 2 ,à couple une toue de Loire

Après le passage de la Basse Louve Michel se retrouve aux commandes du Romulus.

 

Puis, dernier coup de biniou avant l'extinction des feux.

LA FETE (le samedi).

84 milles pour un beau rassemblement et un superbe St Michel 2.......
.........en présence de la petite fille de Jules Verne.

C'est le moment du retour de la fête  avec la Jeanne J

Le voyage retour (dimanche et lundi).

Changement d'équipage. Les femmes restent à terre sous la garde de Michel !!!

Bernard ne fera pas le retour comme prévu : son visage a fondu sous le soleil de l'aller.

C'est le moment des adieux.

Le temps d'un  au revoir au St Michel 2, que l'on va bientôt retrouver lors de la semaine du Golfe....
....et nous voila au pont de Cheviré avant de rattraper une gabare de la Loire venue elle aussi pour la fête.
Les rives de la Loire sont assez monotones avec parfois de curieuses apparitions.

L'équipage prêt à affronter un retour au moteur le vent dans le nez avec une mer bien formée aussitôt passé St Nazaire.

Jacky n'a pas enfilé le ciré et les bottes ; il le regrettera plus tard.

 

Une mer bien formée, mais une navigation aux petits oignons concoctée par René et Jacky.

 

Nous voila en escale escale à la Turballe où Sonia est gentiment  venue nous rendre visite.
_

Le voyage de La Turballe à Port Anna est plus calme.

Jacky a cette fois pris ses précautions !

Même le seau en cas de mal de mer !!?

Non bien sûr : comme les photos sont trompeuses !!!!

On voit mal un vieux loup de mer comme lui être malade en bateau même dans une mer déchainée.

 

_
_

Avant d'entrer dans le Golfe nous avons quand même hissé les voiles : notre renommée est en jeu !

Devant l'ile Longue (ainsi nommée parait-il car elle est plus longue que large) nous sommes accueillis par de joyeuses bandes de gamins en prame.

Claude quant à lui redécouvre le Golfe avec la carte : il faut dire qu'après une si longue absence !

A moins qu'il soit en train de réfléchir au récit qu'il nous prépare de cette aventure et qu'il compte bien vous faire découvrir prochainement.

 

Nos soutiens