Catégorie : Non classé

Histoire des sinagots

Histoire des sinagots

Les sinagots, bateaux de type chaloupe, avec une coque noire et des voiles ocre rouge furent utilisés jusqu’en 1963 par les pêcheurs de Séné, pour la drague des huîtres et la pêche côtière dans le golfe du Morbihan et la baie de Quiberon.
Les sinagots furent construits de 1850 à 1914 par le chantier Martin à Kerdavid en Séné et ensuite par le chantier Querrien au Bono de 1919 à 1943.
Ces bateaux rapides, formaient une flottille qui connut son apogée dans les années 1910 où elle compta près de cent cinquante unités. Chaque année une partie de ces bateaux participait à des régates dans le golfe.
Le ‘’pays de Séné’’ constituait une nation particulière de marins.

feature image

Les onze frères et sœurs vivement bercés par ” Les Trois Frères “

 Dès l’enfance j’ai été prise par le charme du Golfe : j’habitais à Arradon, j’allais tous les jours me baigner à la “Pointe” ou bien pêcher avec mon père des étrilles (ou chèvres) sur Holavre.

Depuis – devenue adulte et Sinagote – j’ai parcouru nombre de sentiers pédestres du côté  de Séné : je sais la qualité des couleurs, des nuances de la Petite Mer qui change à chaque moment de la journée, je sais le calme des petites criques, des îles ( Boëd, Arz, Ile aux Moines, Gavrinis, Berder , qui suscitent la rêverie poétique et la méditation. J’aime ce mélange de terre et mer, j’aime confondre les deux mondes.

Mais : je n’ai jamais mis le pied …   sur un Sinagot !

Les Voiles du Joli Vent

Les Voiles du Joli Vent

Différentes voilures pour le JOLI VENT

La voilure d’origine avait été dessinée en1933 par Monsieur ZIMERMANN, voilier au Bono, pour le Sinagot le Vainqueur des Jaloux ,voilure repirise par le constructeur du JOLI VENT.

Quete de la mature : mat de misaine 5°, grand mat 3,5°

L’ancien grément de JOLI VENT n’existant plus, ainsi que les voiles, il a fallu créer un nouveau plan de voilure.

Activités  de l’association

Activités de l’association

 

 

Les activités de l’association sont axées autour de ses objectifs : faire connaitre et vivre la tradition des sinagots.

Toute personne qui participe aux activités de l’association doit en être membre et donc avoir acquitté sa cotisation annuelle.
Pour embarquer on doit être en possesion de sa carte d’adhérent.
Etre membre de l’association, ce n’est pas seulement naviguer, mais aussi participer aux travaux d’entretien des embarcations (ce qui est également un bon moyen de mieux les connaitre) : n’oublions pas que Les Trois Frères est un bateau classé au patrimoine et que sa conservation est l’affaire de tous les membres.