Les amis du Sinagot

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Home Sorties Sorties 2016 Trophées de la rivière d'Auray

Trophées de la rivière d'Auray

Imprimer

 

trophe de la rivire dauray

   Mab Er Guip a fait honneur aux Sinagots en ce week end du 20 et 21 août, notamment lors des Trophées de la Rivière d’Auray !
Organisée à l’initiative de l’association alréenne Mod Kozh qui a restauré et fait naviguer deux bateaux classés au patrimoine maritime, l’Indomptable (coquiller de 1947) et le Unity of Lynn (crevettier de 1908), cette première édition (1er Challenge «San Sten»), parrainée par le navigateur Eugène Riguidel, s’inscrivait dans une volonté de rapprochement avec les associations qui œuvrent sur la rivière d’Auray, le Golfe et la sauvegarde du patrimoine maritime.
Une belle occasion de voir naviguer voiles et voile-avirons sur la ria, avec une flotille de près de 47 bateaux annoncée au départ de Locmariaquer (yoles, lougres, sloops, cotres, canots au tiers, misainiers, dériveurs anciens, guépards, bélougas, skelligs, muscadets, etc… en plus des sinagots).
L’occasion également de participer aux diverses animations maritimes, dont la fameuse Fête de l’Huître, réparties entre les trois ports de charme que sont Saint-Goustan, Le Bono et Locmariaquer.

Malgré 27 désistements au départ de la régate, «hélas, trop risquée pour les petites embarcations» souligne Frédéric Barbary, président de l’association Mod Kozh, «avec des rafales de force 6 à 7 annoncées et au final des grains jusqu’à 35 noeuds », Mab Er Guip a conservé le cap jusqu’à Saint-Goustan (la bien nommée... son nom étant tiré du patron des marins et des pêcheurs) et peut même s’enorgueillir d’être arrivé quai Franklin sous voiles ! «La journée de samedi a été un peu mouvementée» confirme Patrick Hardouin, chef de bord sur la régate, «nous avons dû attendre à Berder le meilleur moment pour pouvoir passer la Jument, nous ne sommes pas arrivés les premiers mais nous avons pu passer en sécurité et rester sous voiles jusqu’à l’arrivée. Nous avons été récompensés par une très bonne ambiance à la fête. Bref, on se souviendra longtemps de ces deux jours ! ». dsc 0565 1061 x 704
dsc 0628 1061 x 704 Après la remise des Trophées (vainqueur à la voile : le Muscadet «Houat», vainqueur à la rame : la Yole de Bantry «Fée du Traon»), l’équipage a pu toutefois se remettre de ses émotions grâce à un bon plateau de moules-frites et aux animations organisées avec la collaboration de l’union des commerçants : atelier matelotage, chants de marin, jeux bretons, stand de professionnels de la mer et animations musicales jusqu’à minuit. 

Dimanche 21 août, la relève a été assurée dès 8h30 heures du matin. Après un petit-déjeuner des équipiers à la Maison du Port, cap sur Locmariaquer cette fois où se tenait la Fête de l’Huitre. Avec une météo nettement plus clémente : vent force 3 à 4 sous un soleil radieux, ce qui aura permis d’apprécier la sublime lumière du matin le long de la rivière d’Auray et d’arriver sans encombre avant d’être accueilli par la SNSM qui a assuré la navette en zodiac depuis le mouillage.

Au port, rendez-vous était donné pour une dégustation d’huitres dès 10h30 avant d’assister au défilé du bagad An Ergue Vras et à la représentation de danses bretonnes par le Cercle Celtique Gwenn Ha Du de Landrévarzec.

 

 

Mené cette fois par Pierre Etienvre Le Priol, Mab Er Guip a ensuite fait route à 16h30 pour Port-Anna, une fois la marée remontée, avec une prise de trois ris sur taillevent et d’un ris sur misaine, économisant ainsi les forces du bateau après deux journées de mise à l’épreuve.

 

Doïna Leraud

 

   
 fete de lhuitre 9 1034 x 689
 

Nos soutiens