Posts for : août 2016

Voiles Rouges 2016

Voiles Rouges 2016

  Une superbe édition 2016
avec les 60 ans de la gabare
André Yvette.

 

samedi 30 juillet 14 h
Notre Président donne les dernières consignes :
pour commencer préparer les ris, 2 et 1 (deux dans le taillevent et un dans la misaine) car il y a pas mal de vent d’annoncé.
Programme : aller  à la rencontre de la
Grande Hermine, bateau école de la Marine
Nationale et faire une arrivée groupée à Port Anna.
Nos trois sinagots étaient là ….  
ainsi que le Jean et Jeanne et le Crialeïs.
  La yole Ar Erminig de VPGM était là aussi ainsi que le mythique guépard
n° 1…
 
la Patrice d’Eugène Riguidel et le Père Daniel.  
   A Port Anna  notre stand.  
 La gabarre André Yvette est pavoisée.     
     
Le dimanche après midi c’était la régate entre les cinq sinagots (Ma Préférée n’ayant pas pu venir).   Notre Président avait été invité sur la Grande Hermine, voilier école de la Marine Nationale.
 Pas loin de la ligne de départ :  

Joli Vent considéré comme le moins rapide a pris le meilleur départ.

Il est déja devant.

  Crialeïs nous rattrape et nous dépasse pour gagner la régate. Il faut dire que outre l’adresse de son “capitaine” son faible tirant d’eau lui permet de passer dans des endroits inaccessibles à Joli Vent qui réussira une belle performance en se plaçant second : bravo Claude.  
   
   
D’autres photos :

Voir le diaporama

 
 La fête des Voiles Rouges dans la presse :

        voir l’article 

 
JOLI VENT A BREST 2016

JOLI VENT A BREST 2016

 

 

Un équipage des Amis du Sinagot a convoyé le sinagot Joli Vent de Port Anna (Séné) à Brest pour les Fêtes Maritimes Internationales 2016. Une fois arrivé, Joli Vent est sorti tous les jours en rade de Brest pour naviguer parmi d’innombrables gréements traditionnels.

 

Nous avons pu admirer de nombreux magnifiques navires en rade de Brest.

 

 

Nous avons croisé des bateaux de travail plus modestes…

 

…. mais tout aussi beaux dans la brise.

 

Un des plus beaux la Cancalaise, bisquine de Cancale, servait entre autre à draguer les huîtres dans la baie du Mont Saint Michel.

Parmi les plus belles unités la Recouvrance.

 

Iris…

 

Il y avait aussi ces splendides bateaux de la belle plaisance dont le fameux Pen Duick…

 

Joli Vent s’est faufilé parmi eux avec aisance grâce à l’habileté de ses équipages.

 

Plusieurs chefs de bord se sont succédés à Brest :

 

Gérard, qui a fait le convoyage de Joli Vent juqu’à Brest…

 

Yann et ses enfants, graines de matelots…

 

 

Yves, notre chanteur…

 

 

Jacques qui lui aussi a fait la montée…

 

 

Régis…

 

 

Pierre…

Si les chefs de bord se sont succédés, les équipiers et équipières ont été tous les jours à poste.

Jean-Louis qui a aussi fait le convoyage.

 

Georges, ravi de laisser Crialeïs derrière Joli Vent…

 

 

Joëlle, fidèle au poste tous les jours…

 

 

 … avec Patricia.

 

 

Enfin il ne faut pas oublier Daniel qui est passé des yoles au sinagot, et a ainsi permis aux deux équipières de se libérer une journée pour visiter la grande Hermione et profiter de la fête sur les quais.

 

 

 

Joli Vent s’est glissé parmi tous ces magnifiques bateaux avec élégance…

Il a même été filmé par une caméra panoramique.

 

Nul doute, qu’il a aussi été photographié de nombreuses fois.

 

Le 19 juillet au matin Joli Vent quittait le port de Brest pour la grande parade qui ammène toute la flotille jusqu’à Douarnenez en passant par les Tas de Pois.

 

Une impressionante armada part de Brest pour se diriger vers l’entrée du goulet.

 

Heureusement à bord de Joli Vent l’équipage a revêtu l’uniforme des Amis du  Sinagot !

 

La relève est assurée par les jeunes matelots.

 Joli Vent peut parader parmi les plus grands…

 

Un véritable bonheur pour tous les marins !

 

Joli Vent se dirige fièrement vers lesTas de Pois.

 

 

C’est à ce moment qu’il rencontre Crialeïs en panne de vent. Joli Vent va le remorquer pour passer ce passage délicat.

 

C’est vraiment étroit avec toutes sortes de bateaux ! Dans le passage on aperçoit Sereine bateau mythique des Glénans elle est reconnaissable avec sa bande rouge dans la grande voile.

 

Derrière JoliVent, Crialeïs suit en remorque.

 

Il est lui même poursuivi par une horde de navires…

 

Ouf, nous sommes passés sans problème !

 

A la sortie des Tas de Pois nous retrouvons les yoles, certaines naviguent à la voile…

 

… D’autres sont avec les avirons. Nous les aiderons en fin de parcours en les remorquant vers Douarnenez.

 

En baie de Douarnenez nous apercevons le minagot d’Erwan venu à notre rencontre.

 

Arrivée sur Douarnenez, déjà certaines grosses unités regagnent le large vers d’autre horizons.

 

Devant le port de Rosmeur nous trouvons l’Hermione au mouillage, nous en faisons deux fois le tour.

 

 

Nous pouvons admirer les matelots qui ferlent les voiles.

C’est vraiment une magnifique frégate.

 

Arrivés au port nous admirons le spectacle de tous ces fiers navires.

 

Joli Vent est amarré à l’arrière entre des bouées.et à lavant au quai.

 

Nous quittons Joli Vent, de nouveaux équipages arrivent pour la navigation à Douarnenez, mais cela fera l’objet d’un autre article.