Historique de la Restauration du Joli Vent

Histoire d’un Sinagot

En 1955, Monsieur PEYRATOUT Alain passe commande au chantier THOMAS de VANNES, d’une coque de sinagot. Ce n’est qu’en août 1958, sous le nom de JOLI VENT, qu’elle est mise à l’eau.

Du devis d’origine, plusieurs modifications sont apportées, dont un pontage et un gréement en cotre, ainsi que l’installation d’un moteur essence.

Le bateau est envoyé à Paris en 1961. Il y reste sept à huit ans, pendant lesquels le propriétaire lui rajoute pour une tonne de lest, modifie le safran, le dote d’une grande cabine et le gré en goélette.

Le bateau reste ensuite quelques années à Rouen, avant de revenir en 1977 à son port d’origine : VANNES.

Monsieur PEYRATOUT pense partir pour le Canada, mais il doit abandonner ce projet et vend JOLI VENT.

Le bateau s’appelle désormais STENURUS. Il descend alors le long de la côte Atlantique, fait le tour de l’Espagne et arrive à Port Camargue dans le midi de la France et y reste pendant trois années.

Le gréement est changé en ketch, le haut du rouf est supprimé et la coque est entoilée. Il est vendu en 1980 à quatre jeunes qui naviguent également dans le midi. Il est revendu à nouveau en 1982. L’aménagement intérieur est refait, et il est rebaptisé JOLI VENT. Il est amené à Lyon en 1984. Puis il navigue le long des les côtes espagnoles jusqu’en 1986.

Ensuite en 1996, le bateau est rapatrié par la route au port du Crouesty dans le Morbihan. Il restera en vente sur un terre-plein jusqu’en 1999. Il est alors acheté par Mr Lucas qui désire le remettre en état. Il le baptise ‘Vent de plume’. Mais devant l’ampleur de la tâche, il ne peut mener à bien son projet et le met en vente.

C’est alors qu’un membre de l’association ‘Les Amis du Sinagot’, remarque la coque dans un chantier naval à Camoël près du barrage d’Arzal sur la Vilaine. Après des contacts avec Mr Lucas et les différents précédents propriétaires, puis des recherches dans les archives de l’association qui possède une fiche de 1977 de ce bateau, l’histoire complète de ce sinagot, depuis son lancement, est enfin écrite.

Malgré d’importants travaux pour le remettre en état, l’association ‘Les Amis du Sinagot achète cette coque en 2006, lui redonne son nom d’origine JOLI VENT.

Début 2007, il est rapatrié par la mer au chantier du Guip de l’île aux Moines dans le golfe du Morbihan, avec la ferme intention de le faire naviguer à nouveau dans les eaux qui l’ont vu naître.

Source : Yann Régent 05/2007

 

Achat du Joli Vent Mai 2006

Mise à l’eau fin octobre 2006 à Camouel ( Arzal) sur la Vilaine fin octobre 2006

Ramené le 26 mars 2007 dans le Golfe du Morbihan, tiré par la bateau Cassiopée

Au sec 16 avril 2007 sur la cale du chantier du Guip à l’Ile aux Moines

Dans le chantier, sous hangar fin aout 2007

Intervention du C.E.R. Centre d’Education Renforcé d’Elvin pour le demontage du moteur, le ferraillage, et demontage d’un bordé sur deux pour remettre la coque dans son axe.

Achat du bois 21 m3 à Chateaubriand (44) en janvier 2008. Bois en provenance de la Mayenne et de la Sarthe.

Aout 2008, la quille, l’étrave, les couples, et l’étambot ont été remplacés.


Preparation de la bande molle avec le C.E.R. le 4 septembre 2008

 

 

 

 

 

 

Pose de la carlingue 29 aout 2008

Fabrication des bordés à partir du 11 septembre 2008 et pose des premiers bordés 12 septembre 2008

 

 

 

Mise à l’eau prévue 16  novembre 2008 vers 8 h du matin en raison de la hauteur de la marée. Une navette spéciale est prévue à 7 h du matin à Port Blanc pour se rendre à l’ile aux moines.

 

 

La finition du bateau, pose du moteur, des mats, accastillage par A.F.P.A à Saint Goustan , AURAY.

Le lancement du JOLI VENT aura lieu pendant la Semaine du Golfe qui aura lieu du 18 au 24 Mai 2009.A cette occasion la fille de Monsieur PEYRATOUT, propriétaire d’origine, sera présente lors du lancement  officiel.

Cliquer ici pour plus de photos

Les commentaires sont fermés.

Post navigation

  Next Post :
Previous Post :