Couleur des Voiles des Sinagots

En fait, cette couleur peut varier en fonction des ports sur toute la région Bretagne.

Un exemple de deux couleurs

Voici pourquoi

Pour la teinture des voiles, le colorant principal est fait d‘écorce de pin broyée finement. Selon la variété de pin, la couleur peut aller de l’ocre presque orange à un rouge assez marqué.

La recette pour teinter les voiles.

Pour 100 m² de voilure, faire chauffer dans une grande bassine 100 litres d’eau de mer, jusqu’à ébullition.

Ajouter 4 kilos de saindoux (votre charcutier se fera un plaisir de vous le vendre) que vous ferez fondre dans cette eau de mer que vous maintiendrez très chaude.

Ensuite ajouter l’écorce de pin pilée ou réduite en poudre ( environ 2 kilos en poudre). Si la couleur ne vous convient pas tout a fait, vous pouvez ajouter un peu de poudre de pigment ocre. Mélangez bien le tout de façon à faire une “soupe” bien homogène.

Pour fixer la couleur, verser 1 litre d’ammoniaque. (nos ancêtres qui n’avaient pas d’ammoniaque, faisaient une bonne fête, bien arrosée, et quand le besoin se faisait sentir urinaient dans la bassine !!).

Les proportions seront à ajuster en fonction de la toile utilisée pour les voiles.

Entre temps, vos équipiers auront étalés bien à plat les voiles à teindre sur le quai du port.

 

Dès que la mixture est prête, commencer par remplir un sceau de votre teinture, et verser la progressivement sur une voile.

Etaler le produit avec une brosse dure (brosse à chiendent) et frotter bien partout. N’oubliez pas de faire la même opération sur les 2 cotés de la voile !

Quand vos voiles sont teintes, vous pouvez les rouler ou les plier et les laisser à macérer ainsi pendant 2 ou 3 jours pour que la mixture imprègne bien le tissus.

N’hésitez pas à prendre un vieux pantalon et une vieille veste pour ce travail, car vous ressortirez de la même couleur que vos voiles (ça partira sur votre peau après une bonne douche à l’eau douce en frottant vigoureusement).

Ensuite, après les 2 ou 3 jours, il faudra rincer vos voiles dans l’eau de mer. Le plus simple si la situation géographique le permet, est de les trainer, une par une, derrière un bateau pendant une bonne demie heure. Autrement, attachez une voile à un anneau et laissez la dans le courant de la marée.

Il ne vous reste plus qu’a faire sécher, ce qui prendra un certain temps selon les conditions météo.

Vous aurez de belles voiles, teintées à l’ancienne.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.