Histoire des sinagots

Ces pêcheurs étaient connus pour leur rudesse, due à leur dur travail et pour leurs méthodes souvent à la limite de la légalité.

Les femmes partageaient totalement cette vie à la mer.

Si quelques unes d’entre elles n’hésitaient pas à travailler à bord comme les hommes, les autres allaient régulièrement à bord de leurs plates pêcher dans les îles voisines, et à Vannes pour vendre la pêche transportant poissons et coquillages dans des paniers ronds en osier posés sur leur tête ou poussant la brouette

Après la deuxième guerre mondiale, la modernisation et la recherche de meilleurs profits furent cause de la fin des sinagots . quelques-uns d’entre eux à partir des années cinquante furent transformés en bateau de plaisance

Il n’existe plus actuellement qu’un seul rescapé de toute cette flottille, c’est le sinagot Les Trois Frères. Les autres étant que des reconstitutions

1860-1890

Petit sinagot d’une moyenne de 3 à 5 tx pour 6 à 7 mètres de longueur.

Il possède déja 2 mâts supportant deux voiles carrées.

Bas sur l’eau, peu défendu et ne sortant que rarement du Golfe du Morbihan sauf pour la drague des huitres à Pénerf.

Il utilise également dans le Golfe la seine pour le poisson et la drague à chevrettes (crevettes).

Construction essentiellement à Kerdavid en Séné au chantier Martin.

 

 

 

1891-1918

Le sinagot s’allonge, de 8 à 9m50 de longueur pour 5 à 7 tx. Franc-bord plus important, mieux défendu, il sort régulièrement du golfe pour la baide Guiberon.

Son étambot s’incline de plus en plus et ses voiles commencent à s’appiquer.

En plus des précédentes pêches, certains pratiquent le chalut à perche.

Construction essentiellement à Kerdavid en Séné, au Chantier Martin.

 

 

1919-1943

 

Ultime évolution du sinagot d’une longueur de 9 à m50 pour 8 à 9 Tx avec : un étambot très incliné, des voiles appiquées avec l’apparition d’un petit foc sur bout-dehors.

Bien défendu de l’avant, sa zone de pêche s’étend de la baie de Quiberon au Croisic, et parfois au golfe. Les pratiques de pêche sont : le chalut, la drague des huitres et la seine.Le dernie sinagot construit est “Les Trois Frères en 1943.

Construction essentiellement au Bono au chantier Querrien.

Les commentaires sont fermés.