LA CHANSON DU JOLI VENT

 LA CHANSON DU JOLI VENT

Paroles : Dominique Gicquel
Musique : Goulven Saout

Chanté par le groupe Korriganed

 

Ecoutez la chanson du Joli Vent   {mp3}daniel/joli_vent_musique{/mp3}

 

1.Je m’appelle «  joli vent » 
Je roule encore  avec le vent
De Moustérian à Méaban
Hissons les voiles dans les courants

2.Moi, Je suis armé pour la plaisance
Mes  frères  aut’fois avec aisance
Pêche au filet  en  abondance
Draguer  l’huître était délivrance

Refrain

Et Tire et tire et envoie le taillevent
Et Vire et vire sinagot « joli vent « 

3.Failli partir pour le St Laurent
J’ai perdu mon nom entre temps
Connu l’exil,  Paris et Rouen
Sur  quais de Seine, le cœur battant

4.J’ai navigué sur les cotes d’Espagne
Avant de revenir en Bretagne
J’ai craqué pour une belle andalouse
J’ai du me tirer avant qu’on me jalouse

Refrain

5.C’est grâce à mes amis
Que je suis toujours en vie
J’aurais pu finir sans éclat
A languir au fond d’une rias

6.merci encore à mes amis
D’avoir refait tous mes habits
Comme un tonkinois de la baie d’Halong
Suis paré  pour les baies du monde

Refrain

7.Je reviens vers Peyratout     (paiera tout)
Vers celui à qui je dois tout
Dans les eaux qui m’on vu naître
Suis comme un saumon en goélette
 
8.J’apprends aussi les bonnes manières
Pour faire comprendre le monde de la  mer
J’en ai bamé plus d’un »poch aùel »
Sur les quais de Vannes à Belle île
 
Refrain

9.Régater avec « les trois frères »
Le « Jean et Jeanne »  tous un peu fier
Le « Mab er Guip «   auprès de Berder
« La préférée » à la pointe du Duer –
 

10.Ca  me fait du bien, gens de la côte
De se retrouver  gréements et matelots
C’est dans les tempêtes et le gros temps
On reconnaît ses  amis vraiment
 !

 

 

 Quelques explications :

« poch aùel » ou «  poch avel « :  poche de vent , ce dit de quelqu’un qui brasse de l’air

Bamé : verbe francisé,  vient du breton « bamein » qui veut dire charmer ou être en admiration, mot très employé dans le langage local

Peyratout: le nom de son premier propriétaire – jeux de mot avec ««  paiera tout »

Les amis sont les amis du  sinagot

 

Les commentaires sont fermés.

Post navigation

Previous Post :