Thalassa sur Joli Vent


Il faisait bien frisquet mardi 30 novembre au matin lorsque Georges Pernoud a embarqué a Port Anna sur le Jolivent. Pour l’interview de Paul Bonnel, le patron du chantier du Guip ……

 
…. l’animateur de l’ émission Thalassa avait choisi de naviguer sur un Sinagot et avait déplacé l’artillerie lourde : deux cameramens, un preneur de son, une régie mobile et une attachée de Presse.  

Quelques assistants veillaient au bon déroulement de l’emission à bord du « tadorne » et suivaient de loin les opérations.

   
  

A bord du Jolivent, Pascal Février, Président des Amis du Sinagot assisté de trois équipiers (Jacky, Jean Pierre et Alex) et de Paul Bonnel a du effectuer un premier « faux départ » a partir du quai, juste pour que les cameramens restés sur le môle puissent filmer les matelots, aidés de manière très efficace par Georges Pernoud, en train de hisser les voiles.

 
 
     

Embarquement des techniciens sur Jolivent dont le pont couvert de neige et verglas avait été dégivré à grand renfort de seaux d’eau de mer et balais brosse, et… cap sur Arradon.

Poussé par un vent qui continuait à monter, Jolivent filait bon train barré par Pascal. Georges et Paul assis sur le plat bord devisaient gaiement sous l’œil des cameras. La régie mobile et l’attachée de Presse cachés dans le bi du bateau surveillaient sur écrans le rendus des images. Les équipiers immobiles et silencieux au pied du mat ne perdant pas une miette de la scène.

 

L’entretien dans la boite, il restait encore à l’équipe à faire quelques plans extérieurs au bateau. Jacky a donc embarqué les deux cadreurs à bord de la « petite sœur », jugée plus stable que l’annexe de Jolivent. Un vent glacial, viré au Nordet, lui continuait à grimper en puissance, Jolivent filait de plus en plus vite. Jacky faisant de grands signes pour expliquer qu’ils n’arrivaient plus à suivre le Sinagot…

C’est donc sur le Tadorne que l’équipage de l’annexe a embarqué pour continuer à filmer le bateau qui taillait joliment sa route, bien gité et… bien barré aussi !!

Vers midi trente , tout le monde avait regagné Port Anna. L’équipage totalement givré ( !) et réconforté par force cafés bouillants préparés par Jacky et Pascal ( Celui de Pascal ayant un léger gout de sel ?) Georges Pernoud, encore sous le charme de la ballade et son équipe a salué l’équipage en précisant que l’émission passerait en… Fevrier !

Pas de danger de l’oublier… !

  Restait à l’équipage à faire le ménage. Plier les voiles. Ce qui a réchauffé Paul complétement frigorifié et Jacky qui ne sentait plus ses pieds

 

 

Les commentaires sont fermés.

Post navigation

  Next Post :
Previous Post :