La grande parade du 4 juin 2011

 

Tous les sinagots : Ma Préférée, Crialeis, Jean et Jeanne, Trois Frères, Mab er Guip, Joli Vent appareillent du port de Vannes pour participer à la grande parade.

 

Spectacle magique : la sortie du port de Vannes sous le soleil avec tous ces bateaux de travail…

 

Dans ce chenal étroit emprunté par les voiliers dès 1823 (date du cresusement de la butte de Kérino), certains sortent au moteur…

 

… pendant que d’autres godillent.

 

Dès la sortie du chenal on peut envoyer les voiles.

 

Sur le Joli Vent, Sonia à la barre.

 

Après un arrêt pique-nique à l’Ile-aux-Moines, nous repartons vers la sortie du Golfe pour se regrouper avec tous les autres bateaux.

 

 Pierre à la barre se dirige vers la Nébuleuse qui doit ouvrir le passage pour notre flotille. 

 

Le nombre de bateaux est impressionnant, on trouve des très gros, mais aussi de tout petits…

 

 

Les voiles avirons sont parfois chahutés dans le courant de la Jument…

 

 … ou encore dans le passage des Réchauds…

 

Juste avant le passage de Roguédas, nous avons affalé les voiles et accueilli des jeunes musiciens sur les sinagots pour entrer en musique à Port Anna.

 

Tous les sinagots se retrouvent à Port Anna.

Les mouillages patrimoniaux réservés aux quatre sinagots : Jean et Jeanne, Trois Frères, Joli Vent et Mab er Guip situés dans le goulet en face de Port Anna du côté d’Arradon sont inaugurés conjointement par les maires de Séné et d’Arradon qui ont contribué à leur mise en oeuvre.

Ce projet original visant à préserver les bateaux du patrimoine et les sites sensibles, doit être présenté dans le cadre du concours des ports d’Europe.

 

Les commentaires sont fermés.

Post navigation

  Next Post :
Previous Post :