Joli Vent à Brest Douarnenez 2012

Un équipage a fait la remontée jusqu’à Brest, malgré des conditions météo difficiles, et une fois sur place les adhérents de l’association ont pu embarquer à la journée.

Crialeïs, est lui aussi monté, et a fait toutes les manoeuvres de port à la voile.

Jean et Jeanne, sinagot beaucoup plus petit, a rejoint Brest par la route.

Il a accueilli les élus de Séné : le maire et deux de ses adjoints le jour de la déclaration des résultats du concours des ports patrimoniaux.

Pierre notre président accueille les élus.

Ce jour là Jacques et Pierre ont embarqué à bord du Jean et Jeanne.

L’équipe de Séné tenait un stand sur le projet de port patrimonial de Port Anna.

Séné a remporté le premier prix dans la catégorie des petits ports.

Joli Vent a navigué tous les jours dans la rade de Brest.

Jacky, fin connaisseur de la rade, nous a fait découvrir ses passes les plus méconnues.

Jean-Luc nous a emmené dans le port du Tinduff.

 

A bord, Nolwenn jouait du violon…

 

 

… Pendant que d’autres chantaient.

 

Pendant les “Tonnerres de Brest”, on trouve toutes sortes de bateaux remarquables : un brise glace russe…

 

…côtoie des quatre-mâts barques.

…ou Tara, bateau d’expédition polaire.

 

Joli Vent, avec Crialeïs et Jean et Jeanne étaient à couple des bateaux de travail.

Il a fallu négocier ferme pour que les trois sinagots restent ensemble.

Puis ce fut le départ de Brest pour la grande parade qui emmène toute la flotille jusqu’à Douarnenez.

 

Des milliers de bateaux très différents se retrouvent pour quitter la rade de Brest.

Des vaisseaux d’un autre âge…

 

L’énorme navire d’Ifremer…

 

 Des multicoques de course…

 

Des bateaux traditionnels…

 

 

  

 

 

Pen Duick, le magnifique et les Morbihanais :

Biche, le thonier dundee tout nouvellement restauré par le chantier du Guip.

 

Le Forban du Bono

Belle de Vilaine

Il y a même le bateau de Fulup…

 

Certains courageux tirent sur les avirons…

Joli Vent quitte la rade pour se diriger vers les Tas de Pois, derrière lui un mur de voiles…

… devant lui des centaines de bateaux s’engagent dans l’étroit passage…

 

C’est à joli Vent de se faufiler parmi toutes ces embarcations…

 

Ouf ! Joli Vent est passé sans problème, il y a même un dériveur léger (420) qui a osé se faufiler parmi les gros avec une bonne dose d’inconscience (la parade était interdite aux bateaux de moins de 7m50 étant donné les conditions météo).

 Jacques relaie Pierre à la barre. Jacky surveille notre route sur son GPS.

 

Passé les Tas de Pois, le soleil fait son apparition et le spectacle est féerique.

… aussi bien à babord, sous le vent…

qu’à tribord au vent.

Voici un aperçu des splendides bateaux que nous avons admirés.

 

 

 

 

Joli Vent arrive sur Douarnenez où nous accueillent avec humour, toutes sortes d’embarcations…

Des joyeux pirates…

Un bateau fanfare…

 La foule a envahi la jetée pour admirer le spectacle et nous accueillir.

 

James sur son Illur, vient à la rencontre de Joli Vent.

Joli Vent se met à couple du “Marche Avec” dans le port du Rosmeur magique !

Puis c’est Crialeïs qui arrive pour se mettre à couple de Joli Vent, toujours à la voile.

 

Le lendemain les sinagots repartent pour la “régate” des bateaux de travail. Criaëlis quitte le port sous voiles.

 

 Tous les bateaux se dirigent vers la bouée jaune qu’ils doivent virer, mais peu la trouvent. “Où est la bouée jaune ?” entendons-nous  de nombreuses fois à la VHF.

 

Peu importe, c’est une fois de plus l’occasion de croiser de magnifiques bateaux comme cet anglais…

 

…ou Pen Duick bord à bord avec un petit misainier…

… ou encore ce modèle réduit de coque de sinagot construit par Erwan et qui a aussi fait Brest et Douarnenez.

 

Puis c’est le retour au port, Pierre à la barre et Maxime au moteur…

Joli Vent se faufile entre les coques imposantes…

… et retrouve son mouilllage devant les cafés de Rosmeur.

Les sinagots étaient donc très bien représentés pour ce vingtième anniversaire et l’Association des Amis du Sinagot très active.

Joli Vent est revenu à Séné. Vous pouvez venir à Port Anna, admirer les sinagots.

 

Les commentaires sont fermés.

Post navigation

  Next Post :
Previous Post :