MAB ER GUIP AU CHANTIER DU GUIP

 

Une révision complète était nécessaire.

Cette révision nous a amené à de mauvaises surprises.

Au départ il avait été constaté deux bordés à changer car comportant des “gerces”. Il avait aussi été décidé de revoir le calfatage du bi.

.

Des recherches plus approfondies ont montré des points de pourritures et ont nécessité un démontage assez conséquent et notamment la cloison du bi.

Une partie de la préceinte va devoir

être refaite.

De même ce boulon en très mauvais état a du être changé.

Il était sous la bande molle ce qui a nécessité de couper celle-ci.

Les bénévoles de l’association, et le Président n’est pas en reste, se sont fortement mobilisés.

Le travail était pourtant très ingrat.

 

 

 

 

Il s’agissait de mettre le bois des fonds à nu : grattage et ponçages dans des positions particulièrement pénibles.



Morceaux choisis qui montrent l’investissement très fort des bénévoles :

Ces barrots sont également à remplacer.

Cette pièce, le gasthouarn,  sous le banc dans laquelle est logé le mât de taillevent a du être remplacée.

Les bordés  a changer (comme celui ci-dessous) n’étaient pas  des plus simples.

Le bateau a vraisemblablement été mal entretenu pendant pas mal d’années  ce qui nous a valu toutes ces surprises.

Le positif par contre c’est que la coque est particulièrement saine. En mettant à nu membrures et bordés nous avons pu nous rendre compte de leur très bon état.

Les commentaires sont fermés.

Post navigation

Previous Post :