Fin des travaux et Amarinage des équipiers

En cette deuxième quinzaine du mois de juin, profitant de quelques journées de beau temps, les membres de l’association  ont animé les berges de  Port Anna en réalisant divers travaux sur nos embarcations, notamment :

Travaux de menuiserie, mécanique et matelotage tels que :

   . l’étanchéité de la coque bâbord du Trois Frères, 

   . la pose d’un écran en contreplaqué marine sur le panneau du moteur pour le protéger des ruissellements d’eau de mer, 

   . la vérification des moteurs de Joli Vent et des plates ainsi  que des pompes servant à l’évacuation de l’eau dans les fonds, 

   . la modifications apportées aux voiles, en particulier  les misaines

   . et autres.

 

 

Certains, tel notre Président, ont joué les équilibristes en grimpant sur les mâts afin d’y apposer la lasure. 

L’ armement des bateaux finalise la préparation à la navigation de nos belles embarcations.  Ces moments conviviaux, toujours bien appréciés des adhérents,  contribuent à retisser les liens car ils sont aussi ponctués de moments de détente dans la journée ou lors de pique-niques.  Cette année, ils ont été effectués en nombre limité afin de permettre le respect des gestes “barrière” recommandés par les contraintes du moment. 

 

 
 
 
 
 
 
Pour parfaire la préparation d’avant-saison une série de sorties “Amarinage des équipiers” a débuté et va permettre de vérifier le comportement des bateaux précisément après les quelques modifications apportées aux voiles  et afin d’entraîner les équipiers après ces quelques mois d’inactivité pendant l’hiver et le confinement.

 

La première de ces journées “Amarinage” s’est déroulée le 9 juillet. Elle a débuté dans le brouillard le long des côtes d’Arradon,  brouillard vite remplacé par de belles apparitions du soleil. Seul manquait le vent. Fort heureusement, après notre joyeux pique-nique  sur l’estran de l’île Berder, de belles risées nous ont permis de contourner l’Île aux Moines par la pointe de Nioul, puis de se glisser entre  Stibiden et la Pointe de l’Ours avant de se diriger vers les deux pointes de Brouel  à partir desquelles nous avons eu le plaisir de  naviguer de concert avec le Corbeau des Mers pendant quelques instants.  Le dernier tronçon vers Port Anna s’effectuera vent arrière nous permettant ainsi de mettre les voiles en ciseaux, allure un peu difficile à tenir mais soulignant tellement la beauté de ces bateaux !

 

Cette première journée d’Amarinage sera suivie par six autres.

 Avec les remerciements à nos photographes qui,   non contents de savoir poncer, manier le pinceau, réparer ou mener les bateaux,  savent aussi faire de jolies photos !

Les commentaires sont fermés.

Post navigation

Previous Post :