Le Mab Er Guip retrouve son “berceau” pour les gros travaux

 A tour de rôle,  tous les six ans (idéalement) l’un de nos bateaux rejoint le Chantier du Guip sur l’île aux Moines pour un contrôle complet et les gros travaux qui ne peuvent être réalisés par les bénévoles des Amis du Sinagot.  Cependant, afin de diminuer les coûts du chantier, ces derniers apportent leur concours sur site pour des tâches relevant de leur compétence, ceci comme toujours, dans la convivialité ! .

La grande marée du vendredi 15 décembre a permis le transfert du bateau vers le chantier. 

Les Amis présents en cette première journée se sont immédiatement attelés à la tâche et ont ainsi procédé au nettoyage et au grattage de la coque,  à la dépose des 37 très lourdes gueuses de plomb,.  Ils ont aussi aspiré les boues et débouché les anguillets. Les mâts ayant été déposés par le chantier,  dès son arrivée, ont fait aussi l’objet d’un ponçage minutieux.

Comme le montrent les photos  “avant après” ci-dessous,  un bon carénage s’imposait !

En fin de journée du mercredi 20 janvier, la liste des travaux effectués par nos courageux bénévoles s’est encore allongée  :

 

– finition du grattage de la coque à bâbord avec le chalumeau et les grattoirs prêtés par le chantier
– déplacement du bateau dans un hangar à l’abri 
– grattage de la ligne de flottaison haute ( limite de l’antifouling)
– grattage du plat bord rouge coté bâbord à l’aide d’un décapeur thermique électrique- ponçage de la carène côté bâbord à l’aide de 4 ponceuses) avec des
   disques de grain 40 fournis par le chantier.
 

Les Amis sont courageux mais ils doivent cependant quitter le chantier assez tôt pour pouvoir être rentrés à 18 heures, respectant ainsi les nouvelles mesures de confinement.   Le programme des deux journées suivantes a déjà été établi par les responsables de la commission “Travaux” :


– ponçage coque coté tribord
– plat bord rouge et noir à tribord
– finition du ponçage coque, bi, panneaux…
– assèchement complet des fonds
– séchage des fonds, contrôle des anguillets à sec
– ponçage du mât de misaine et de la barre
 
S’ensuivra dans les semaines à venir d’autres séquences. 
 

Merci à nos photographes qui délaissent parfois le pinceau pour nous faire partager ces actions indispensables au bon fonctionnement de l’association.

Merci surtout à toute cette équipe de travailleurs qui, avec le sourire malgré les contraintes sanitaires en vigueur, ne ménage pas ses efforts !

 

Les commentaires sont fermés.

Post navigation