Nos bateaux

Joli VentMab Er Guip Les Trois Frères

Joli Vent, troisième et dernier Sinagot construit pour la plaisance

2009 est l’année du Joli Vent, baptisé lors de la prochaine Semaine du Golfe, il en sera l’une des principales attractions et participera ensuite aux manifestations locales tout au long de l’été. Ce bateau est promis à un bel avenir dans les eaux du Golfe, aux côtés de l’autre Sinagot que possède l’association, nommé Les Trois Frères et classé Monument Historique.

Joli Vent est un des premiers Sinagots construits pour la plaisance, en 1958. Le bateau mesure ainsi 11,40 m de long pour 3,50 m de large, avec 1,50 m de tirant d’eau. Son histoire lui fait connaître différents propriétaires, il navigue alors sur la Seine, dans le Midi ou encore le long des côtes espagnoles. Revenu dans le Morbihan en 1996, à l’abandon, ce bateau est remarqué par Les Amis du Sinagot, puis acheté pour la somme d’un euro symbolique en mai 2006.

Il est remorqué au chantier du Guip, à l’Ile aux Moines, en mars 2007.Saluons d’ailleurs ce chantier, qui vient d’obtenir le label « Entreprise du patrimoine vivant». Dirigée par Paul Bonnel, la restauration du bateau dure un an et n’a pas été sans mal, car le Sinagot avait été gréé successivement en cotre, goélette, puis ketch. La coque avait donc subi ces changements, percée et boulonnée maintes et maintes fois !

Cette étape achevée, Joli Vent a ensuite été convoyé à l’AFPA de Saint-Goustan, c’est dans ce centre que seront réalisés les travaux de barrotage, le pontage et la pose du moteur. Ainsi motorisé, Joli Vent permettra aux membres de l’association de se rendre plus facilement dans les rassemblements maritimes de l’ouest, de Brest aux Régates du Bois de la Chaise à Noirmoutier.

Mab Er Guip, reconstitution d’après le Vainqueur des Jaloux

En 1985, le chantier du Guip de l’île aux Moines, dirigé par Paul Bonnel et Yann Mauffret, entreprend la construction d’un sinagot (d’après les plans de Jean Pierre Le Couvéour, réalisés sur le vainqueur des Jaloux, construit en 1933 au Bono) pour leur usage personnel. Il est lancé au mois d’août de la même année.

Son nom « Mab er Guip » signifie en français « l’enfant du Guip ».

Durant sept ans, il naviguera entre leurs mains et plusieurs fois le long des côtes françaises.

En juin 1992, il est vendu au L. V. T. (Loisirs Vacances Tourisme) de l’île Berder qui va l’exploiter pendant 18 ans chaque été pour des personnes séjournant dans l’île.

En 2010 pour des raisons financières il est mis en vente.

Ce sont ainsi trois bateaux qui naviguent sous le pavillon de l’association : deux sinagots d’origine (Les Trois Trères, pour la pêche, Joli Vent pour la plaisance et maintenant Mab er Guip, une reconstitution)

Les Trois Frères, Sinagot classé Monument Historique

Le Sinagot ne peut se dissocier de l’image du Golfe du Morbihan. Quand la Petite Mer est évoquée, elle ne l’est jamais sans un voilier à coque noire et voiles rouges, reconnaissable entre tous, que ce soit sur un dépliant touristique, une façade de restaurant, ou sur un calendrier !

Dernier véritable Sinagot naviguant dans le Golfe du Morbihan, Les Trois Frères a été classé Monument Historique en 1985. Ce bateau symbolise la commune de Séné et ses habitants, sa rareté et son histoire ont permis ce classement, demandé par l’association Les Amis du Sinagot

1943, le chantier Querrien au Bono reçoit une commande : Patern Le Franc, pêcheur de Séné, a besoin d’un nouveau Sinagot long de 10,50 m. Ayant trois fils, le pêcheur baptise ce Sinagot Les Trois Frères. Ce bateau va connaître différentes utilisations. Il sera d’abord utilisé pour la pêche dans le Golfe du Morbihan et en baie de Quiberon. Le bateau est ensuite revendu à différents propriétaires successifs qui en feront un bateau de plaisance doté d’une cabine et d’un moteur.

1983, on retrouve ce Sinagot en triste état, portant le nom de Solveig. L’association Les Amis du Sinagot le rachète en octobre 1983 et lui redonne son nom d’origine Les Trois Frères.

L’association sait qu’elle possède là un objet du patrimoine maritime qu’il faut à tout prix protéger. Elle engage alors une procédure de protection et en 1983, Les Trois Frères devient l’un des premiers bateaux à posséder le titre de Monument Historique. Ce classement symbolise la sauvegarde du bateau, à travers l’accord de subventions qui vont permettre à l’association de restaurer et d’entretenir le Sinagot entre mai 1985 et août 1986.

Depuis, d’autres restaurations ont eu lieu. La dernière date de février/mars 2008, la pourriture ayant fait son œuvre sur quelques parties du bateau, plusieurs bordés ont dû être changés.

Les Trois Frères constitue l’image de l’association et du Golfe du Morbihan. Il permet aux membres de naviguer régulièrement dans le Golfe, mais aussi jusqu’à Brest et Noirmoutier, en participant aux Régates du Bois de la Chaise. Aujourd’hui, le Sinagot est de toutes les fêtes locales: la Fête des Deux Cales (Montsarrac en Séné et Le Passage à Saint-Armel), celle du Logeo, la fête du Moulin de Berno à l’Ile d’Arz, la fête de l’huître à Saint-Goustan, la fête des Voiles Rouges à Port-Anna, sans oublier bien sûr la Semaine du Golfe. Toutes les éditions de cette manifestation ont vu naviguer Les Trois Frères.

La Semaine du Golfe 2009 sera exceptionnelle puisque Les Trois Frères et Joli Vent, tous deux propriétés de l’association, navigueront ensemble pour la première fois !