Entretien

Entretien des bateaux

“Transmettre la mémoire du patrimoine maritime et faire naviguer ses 3 sinagots, telle est la mission phare de l’association. Principal poste de dépense, l’ ENTRETIEN  des bateaux est assuré chaque année par une équipe de bénévoles sous l’égide de la commission Travaux

Indépendamment de cet entretien régulier, tous les 6 ans un bateau rejoint le chantier du Guip à l’Ile aux Moines pour une mise à nu et un examen complet de la structure du bateau permettant ainsi d’effectuer les réparations lourdes qui ne manquent pas de surgir sur ces bateaux construits à l’aide d’un matériau vivant.

En 2020, une nouvelle organisation de la Commission Travaux a été mise en place afin de responsabiliser les différents intervenants, non seulement au niveau des ateliers, mais aussi de chaque bateau.

Sous la houlette d’un coordonateur qui définit les différentes interventions, un référent et un suppléant sont nommés pour chaque atelier ainsi que pour chaque bateau.  Le travail se fait donc en binôme, les rôles et les tâches de chacun ont été définis et formalisés car assurer la sécurité de chacun est l’affaire de tous.

Tout ceci, sans oublier la devise de la Commission :   Authenticité, Qualité, Convivialité.

 

Entretien des bateaux

“Transmettre la mémoire du patrimoine maritime et faire naviguer ses 3 sinagots, telle est la mission phare de l’association. Principal poste de dépense, l’ ENTRETIEN  des bateaux est assuré chaque année par une équipe de bénévoles sous l’égide de la commission Travaux

Indépendamment de cet entretien régulier, tous les 6 ans un bateau rejoint le chantier du Guip à l’Ile aux Moines pour une mise à nu et un examen complet de la structure du bateau permettant ainsi d’effectuer les réparations lourdes qui ne manquent pas de surgir sur ces bateaux construits à l’aide d’un matériau vivant.

En 2020, une nouvelle organisation de la Commission Travaux a été mise en place afin de responsabiliser les différents intervenants, non seulement au niveau des ateliers, mais aussi de chaque bateau.

Sous la houlette d’un coordonateur qui définit les différentes interventions, un référent et un suppléant sont nommés pour chaque atelier ainsi que pour chaque bateau.  Le travail se fait donc en binôme, les rôles et les tâches de chacun ont été définis et formalisés car assurer la sécurité de chacun est l’affaire de tous.

Tout ceci, sans oublier la devise de la Commission :   Authenticité, Qualité, Convivialité.