LES REGATES DE 1953

Dans le journal “La Liberté du Morbihan” nous trouvons plusieurs articles permettant de connaître le déroulement et le parcours des régates.

Article du dimanche 9 et lundi 10 août 1953 :

“La grande fête des voiles rouges et régates de Moustérian.”

“Les sinagots partiront de Conleau vers 13h30. Nous demandons aux équipages des sinagots d’être à bord pour 13h afin d’être filmés. Départ de Conleau pour l’Ile aux Moines à 13h30 très précises où ils seront reçus par Mr le maire et le comité des fêtes de l’île. Retour à Moustérian pour 16h15 où le départ des courses leur sera donné…”

Article du dimanche 12 et lundi 13 juillet 1953 :

“Mr le président Méchin, le capitaine Lucas et Mr Met seront comme d’habitude aux postes habituels.”

“Les sinagots partiront à la marée descendante de Conleau vers 13h15, se dirigeront vers les rives d’Arradon, l’Ile aux Moines, pour revenir vers 17h, près de l’île d’Erne, où sera donné pour eux seulement le départ de leur course.”

“Près de cent bateaux seront sur le plan d’eau de Moustérian, où sera filmé le parcours : Conleau, Arradon, Ile aux Moines et les différentes courses des régates. Pendant la fête nautique, jeux de plage, course au canards (avec chiens) 50F d’engagement par chien.”

 

Article du mardi 11 août 1953 :

“Le temps superbe n’a pas nui certe aux régates de Moustérian mais le public aurait aimé trouver un coin d’ombrage… Ceci dit, la journée obtint un succès certain, comme chaque année d’ailleurs car la foule sait que lui est présenté un magnifique tableau, celui des sinagots en course, évoluant en file indienne digne d’une parade.”

“Le spectacle des ces “voiles rouges” de nos sinagots si réputés était particulièrement brillant hier, et la firme cinématographique qui “tournait” les régates n’eut certainement pas à regretter son déplacement. 25 bateaux se livrèrent un duel acharné, virant souvent au bord à bord, et c’est Mr Patern Le Franc (sinagot Les Trois Frères qui appartient actuellement à l’association des Amis du Sinagot) qui s’adjugea la coupe mise en compétition.”

“Le parcours était le suivant : grand rohu, petit rohu, balise à babord. pour la circonstance et sur l’initiative du “maire” de Moustérian, Jo Ubin, le village avait baptisé ses rues et ruelles, et l’on pouvait lire “boulevard de la vasière” (l’artère principale), rue des rigol-eau…”

“A 19h un vin d’honneur est servi aux personnalités présentes (dont Mr Patern Le Franc, président des régates de Moustérian).”

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

Post navigation

  Next Post :
Previous Post :